DISCUTER, AGIR, CHANGER... POUR VIVRE MIEUX

Nous sortons – enfin, on l’espère – de deux années d’une crise sanitaire sans précédent dans l’histoire récente. Cette dernière a fait éclater au grand jour la fragilité de la situation d’une grande partie de la jeunesse française. Sentiment d’isolement, détresse psychologique, difficultés d’accès au logement, dépendance économique prolongée… Inutile d’opposer la fin du monde à la fin du mois : un pays qui prend aussi peu soin de ses jeunes ne compromet-il pas très sérieusement son avenir ?
Que pensent les jeunes de leurs conditions de vie ? Et pour la suite, quels espoirs nourrissent-ils ?

La conversation commence maintenant et c’est par ici :

Rejoindre les autres discussions